F.A.Q.

La réponse à votre question se trouve peut-être ici !

À travers cette F.A.Q., je souhaite répondre à des questions que l’on me pose régulièrement. Je partage aussi avec vous mon expérience sur le métier de graphiste indépendante et ma façon de travailler. Certains sujets mériteraient d’être plus approfondis, une version blog de ces thèmes vous intéresserait ?

01.

Où travailles-tu et avec quel matériel ?

Je travaille le plus souvent de chez moi, non pas en pyjama dans mon salon (les clichés ont la vie dure) mais dans un vrai et joli bureau avec mon iMac 27 pouces. J’aime assez avoir un univers de travail fixe avec mon matériel, ma tablette graphique et mes bibliothèques de contenus. Je possède également un MacBook, il m’arrive donc de coworker avec d’autres freelances dans des cafés par exemple. Je crée avec la Suite Adobe, principalement Illustrator, Photoshop, InDesign et Xd. J’ai aussi un Nikon D5100 équipé d’un objectif 50 mm.

02.

Qu’est-ce qu’un graphiste ?

Un graphiste est un professionnel de la communication visuelle. Il transmet des messages de manière graphique et crée des supports de communication (imprimés ou digitaux), en maîtrisant les règles typographiques, colorimétriques, iconographiques et l’art de la mise en page.
J’entends souvent “ T’es graphiste, tu dessines ? ”. Les métiers du visuel et de la com ont tendance à être confondu alors qu’il en existe de nombreux, faisant appel à des compétences variées. Pour n’en citer que quelques-uns : l’illustrateur crée des dessins, le motion designer crée des animations, le perspectiviste crée des plans en 3D, le développeur web code les sites internet, etc.

03.

Pourquoi faire appel à un graphiste indépendant ?

Choisir de travailler avec un graphiste indépendant comporte de nombreux avantages.
• Vous profitez d’un interlocuteur unique pour vos échanges et éviterez ainsi toute perte d’informations par le biais d’intermédiaires. L’écoute et l’empathie sont des qualités indispensables d’un graphiste pour identifier les besoins de chaque client. C’est pourquoi je place l’échange au cœur de chaque projet.
• Le graphiste freelance est avant tout un professionnel passionné et curieux, en veille permanente sur les tendances graphiques. Ce qui lui permet de vous proposer des créations originales et sur-mesure.
• Le rythme de travail d’un indépendant est flexible et totalement différent d’un graphiste en agence. Il offre une souplesse et une réactivité tant sur la prise de contact que la réalisation d’un projet urgent.
• Le statut d’indépendant en micro entreprise est beaucoup moins lourd financièrement qu’une agence avec de nombreuses charges supplémentaires. Cela se ressent évidemment sur le tarif journalier, beaucoup plus compétitif. L’autre avantage de ce statut est qu’il n’est pas assujetti à la TVA, non négligeable dans le choix de son prestataire pour les associations ou les indépendants par exemple.

04.

Un graphiste freelance ne peut pas gérer de gros projets.

FAUX !
Un graphiste indépendant, d’autant plus s’il est est également directeur artistique comme moi, peut tout à fait gérer un projet nécessitant des compétences transversales. Bien souvent, le graphiste D.A. indépendant a autour de lui un réseau de partenaires aux compétences complémentaires aux siennes, permettant de créer une équipe dédiée sur-mesure.

05.

Un logo et une identité visuelle, c’est pareil ?

Le logo est le symbole graphique d’une marque ou d’une entreprise. Bien qu’essentiel, il ne se suffit pas à lui seul mais intervient au sein de l’identité visuelle qui regroupe tous les éléments graphiques permettant d’identifier une marque, un produit, une entreprise, un événement, etc. Au-delà du logo s’ajoute les couleurs, les typographies, le motif, le sigle, l’univers photographique, etc. Tous ces éléments sont listés dans un livret de charte graphique (ou brand book), créé par le/la graphiste lors de la création de l’identité visuelle.
Prenons l’exemple d’une marque connue comme Easyjet : la couleur orange et la typographie suffisent à l’identifier.

06.

Combien coûte un logo ?

Comme je viens de l’expliquer ci-dessus, un logo s’intègre dans une identité visuelle pour une communication efficace. Je ne conseille donc pas de créer un logo seul. Bien que je m’adapte à chaque budget en variant par exemple le nombre de propositions, la plupart des étapes de création sont incompressibles pour obtenir un travail de qualité : prise de brief, recherche et veille concurrentielle, recherches des typos et couleurs, création du logo et du motif, allers/retours de modifications, etc. Au final, ce sont plusieurs journées de travail nécessaires pour créer votre identité dans de bonnes conditions.

07.

L’impression est-elle comprise dans la création d’une carte de visite ?

L’impression n’est jamais comprise dans mes forfaits de création. Mais c’est un service que je fournis en supplément avec mes partenaires imprimeurs, n’hésitez donc pas à me contacter pour un devis sur-mesure.

08.

L’hébergement et le nom de domaine sont-ils compris dans la création d’un site internet ?

Je n’achète jamais un hébergement ou un nom de domaine pour le compte d’un de mes clients pour une simple raison : mes clients sont les seuls propriétaires de leur site internet. Je peux si besoin intervenir en tant que conseil pour choisir l’offre la plus adaptée.

09.

Quels sont les contenus à fournir pour la création d’un support de com ?

Que ce soit pour un support imprimé ou digital, la création d’un support de com nécessite un minimum de contenus à fournir avant le début du travail.
• Vous possédez déjà un logo ou une charte graphique, de préférence créé par un vrai graphiste, il sera nécessaire de me le fournir en HD. Si ce n’est pas le cas, il faudra en prévoir la création, en supplément.
• Vos contenus textes sont déjà rédigés, c’est parfait ! Transmettez-les moi en format informatique. Je pourrais dans le cas contraire vous recommander un rédacteur qui s’en chargera pour vous, en supplément.
• Vous avez réalisé vos photos avec un photographe, envoyez-moi les fichiers en HD. Vous avez peut-être un compte sur une banque image, dans ce cas dites-moi laquelle et je choisirai des images maquettes adaptées que vous achèterez ensuite. Si vous ne possédez aucun visuel, je vous proposerai un photographe ou des photos de banque image, en supplément.